Réflexe Handicap

  • #2017Agirensemble : le débat s'élargit !

    LOGO-PP+Baseline copier.jpgInitiée en juin 2016 par l’APF, la démarche citoyenne et collaborative #2017Agirensemble s’élargit aujourd’hui avec l’arrivée de nouveaux acteurs : Pouvoir Citoyen en Marche, le Collectif Roosevelt, le Collectif Interassociatif sur la Santé (CISS), le Collectif pour une France accessible et CH(s)OSE.
    Ils rejoignent #LesJoursHeureux également engagés sur cette plateforme qui a pour ambition de co-construire des propositions qui seront présentées aux candidats aux élections présidentielle et législatives de 2017.
    Après 6 mois d’existence, 1750 contributions ont déjà été produites et près de 1000 citoyen.ne.s y ont participé.

     

    Pour lire le communiqué de presse complet, cliquez ici.

    0 commentaire Lien permanent Imprimer
  • #PaieTaPolitiqueSanté : le CISS interpelle les candidats à la présidentielle

    ciss,elections,interassociatifA l’occasion de l’élection présidentielle, le Collectif Interassociatif Sur la Santé (CISS, dont l’APF fait partie, interpelle les candidats pour améliorer l’accès aux soins et à la santé pour tous.

    Le CISS a décidé de pointer cinq problématiques qui constituent les enjeux prioritaires en matière de santé : les déserts médicaux, les restes-à-charge, la pertinence des soins, le prix des médicaments innovants et la santé publique.

    Pour chacun de ces thèmes, les réponses qui seront apportées par chaque candidat seront publiées tout au cours du mois de mars, chaque mercredi à raison d’une thématique par semaine, de façon à faire connaître aux électeurs les intentions des candidats vis-à-vis des défis en santé.

    Cette opération est relayée sur www.66millionsdimpatients.org/presidentielles2017, ainsi que sur les réseaux sociaux avec notamment l’utilisation du hashtag #PaieTaPolitiqueSanté, pour appeler les internautes à donner de l’ampleur à l’interpellation des candidats ainsi qu’à la volonté de sensibilisation des électeurs de façon à ce que les projets des candidats en matière de santé soient des éléments déterminants de leur vote.

    Pour lire le communiqué, cliquez ici

    0 commentaire Lien permanent Imprimer
  • Présidentielle 2017 : le Collectif ALERTE lance sa plateforme

    logo ALERTE.jpgLe Collectif ALERTE dont fait partie l’APF a lancé ce matin sa plateforme présidentielle : « Pour une société bienveillante, fraternelle et solidaire ».

    A l’approche de l’élection présidentielle, le Collectif ALERTE demande un plan interministériel de lutte contre la pauvreté traduit dans une loi de programmation financière sur 5 ans.

    Pour cela, ALERTE centre ses propositions autour de plusieurs thèmes : ressources et revenu ; formation professionnelle et alternance ; lutte contre l'isolement ; petite enfance ; soutien à la parentalité ; logement ; santé.

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

    Pour lire la plateforme en bref, cliquez ici

    Pour lire la plateforme complète, cliquez ici

    0 commentaire Lien permanent Imprimer
  • Indemnisation amiable des accidents médicaux : un dispositif à améliorer dans l’intérêt des victimes

    Huit organisations associatives dont l’APF prennent aujourd’hui la parole dans un communiqué de presse pour défendre le dispositif d’indemnisation amiable des accidents médicaux.

    Alors que les victimes ont tendance à s’orienter vers la voie judiciaire notamment en raison d’un certain nombre de dysfonctionnements de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux (ONIAM), les associations estiment que la voie amiable, ouverte par la loi du 4 mars 2002, ne doit pas être abandonnée mais plutôt améliorée selon troix axes :

    • en accompagnant mieux les victimes ;
    • en relevant le nombre insuffisant d’experts ;
    • en clarifiant les rôles respectifs des trois institutions : les commissions de conciliation et d’indemnisation (CCI), la Commission nationale des accidents médicaux (CNAMED) et l’ONIAM.

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

    0 commentaire Lien permanent Imprimer
  • Grande enquête « Elections 2017 et Handicap » : donnez votre avis !

    illustration carré.pngL’institut d’opinion Ifop lance, avec l’APF, une grande enquête en ligne pour connaître l’opinion des citoyennes et citoyens en situation de handicap à l’occasion de l’élection présidentielle et des législatives.

    Vous êtes vous-même personnellement concerné(e) par un handicap ou vous portez la parole d’une personne en situation de handicap qui ne peut pas s’exprimer ? Vous êtes parent, frère, sœur, d’une ou plusieurs personnes concernées par un handicap ?

    Répondez à cette grande enquête en ligne sur www.enquete-handicap-elections.fr avant le 28 février et donnez votre avis sur l’évolution de votre quotidien ces 10 dernières années, vos attentes et votre état d’esprit à quelques semaines des élections.

    Cela ne vous prendra que quelques minutes et c’est anonyme !

    Si vous n’êtes pas directement concerné (e), des personnes de votre entourage pourraient l’être. Faites-leur connaître l’enquête en la partageant sur les réseaux sociaux !

    Et rendez-vous le 20 mars sur apf.asso.fr pour découvrir les résultats !

    0 commentaire Lien permanent Imprimer
  • FIPHFP / Réduction inacceptable de la contribution des universités : le gouvernement persiste et signe !

    Dans un courrier adressé au Premier ministre, les 7 organisations syndicales et 8 associations représentatives qui siègent au Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) dénoncent la « spoliation » du FIPHFP qui « fait suite à l'annonce, au mois d'août dernier, de la Ministre en charge de l'enseignement supérieur, de prorogation pour 2016, de l'exonération des universités d'une partie de leur contribution au FIPHFP. »

    L'APF avait déjà à l'époque condamné cette mesure considérant que le handicap doit cesser d’être la variable d’ajustement systématique et opportuniste des politiques publiques.

    Cette nouvelle décision pour 2017 est inacceptable. Elle « démontre une ignorance totale du fonctionnement du FIPHFP et dénote d'un mépris certain pour les personnes en situation de handicap. »

    Les syndicats et associations représentatives demandent donc au Premier ministre de reconsidérer cette décision, de trouver d’autres voies pour financer la sécurisation des campus universitaires et d’assurer la sécurisation du financement du FIPHFP.

    Pour lire le courrier, cliquez ici

    0 commentaire Lien permanent Imprimer