Réflexe Handicap

  • L’APF et #LesJoursHeureux partenaires dans la démarche citoyenne participative #2017Agirensemble

    LOGO-PP+Baseline copier.jpgLe collectif #LesJoursHeureux s’associe à l’Association des paralysés de France (APF) dans la démarche citoyenne participative  #2017Agirensemble : 2017agirensemble.fr.

    Cette démarche, avec sa plateforme collaborative ouverte à toutes les citoyennes et tous les citoyens, a pour ambition de co-construire des propositions qui seront présentées auprès des candidats à l’élection présidentielle et aux législatives de 2017.

    Partageant les mêmes valeurs d’humanisme, de défense des droits des personnes et de mobilisation citoyenne, c’est tout naturellement que l’APF et #LesJoursHeureux deviennent partenaires autour de #2017Agirensemble, pour construire une société solidaire, ouverte à toutes et à tous.

     

    Pour lire le communiqué de presse complet, cliquez ici.

    1 commentaire Lien permanent Imprimer
  • Journée mondiale du tourisme : 84 millions de touristes concernés par l’accessibilité !

    Le Collectif potourisme, accessibilité, collectif pour une france accessible, interassociatifur une France accessible salue le thème choisi pour la Journée mondiale du tourisme qui a lieu aujourd’hui : « Tourisme pour tous : Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous ».

    La France, même si elle reste la première destination touristique au monde, se prive de millions de personnes qui ne peuvent pas visiter notre pays en raison de l’inaccessibilité des transports en commun, des infrastructures hôtelières, mais aussi des commerces ou des lieux culturels.

    Ainsi, la Banque mondiale évalue entre 15 et 20% la perte de marché touristique en France en raison du manque d’accessibilité. Le collectif déplore cette situation et appelle à une vraie prise de conscience de la nécessité et de l’urgence à rendre accessibles les transports en commun et établissements recevant du public en France.

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

    0 commentaire Lien permanent Imprimer
  • Semaine européenne de la mobilité : le Collectif pour une France accessible engagé pour la mobilité de tous

    semaine européenne de la mobilité, accessibilité, collectif pour une france accessible, interassociatifLa Semaine européenne de la mobilité, soutenue par la Commission européenne, s’ouvre demain, vendredi 16 septembre. Jusqu’au 22 septembre, des conférences, des manifestations et des sensibilisations se dérouleront sur le thème de « Mobilité intelligente. Economie performante ».

    Le Collectif pour une France accessible soutient cette semaine et ses initiatives et participera notamment aux manifestations organisées par le Centre de Ressources & d’Innovation Mobilité Handicap (CEREMH) autour de la mobilité inclusive.

    Le collectif rappelle que la mobilité est un droit essentiel à tout être humain. Et que pour de nombreuses personnes, en situation de handicap, âgées, usagers des transports, piétons, parents avec poussette, ce droit à la liberté de déplacement n’existe pas !

    Pour lire le communiqué, cliquez ici

    0 commentaire Lien permanent Imprimer
  • Budget de la CNSA : pour des financements exclusivement dédiés aux personnes âgées et en situation de handicap

    Alors que les discussions sur les projets de Loi de Finances et de Financement de la Sécurité Sociale vont bientôt commencer, les associations, unions et fédérations soussignées, membres du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), alertent le Premier ministre, dans une lettre ouverte, sur l’utilisation des fonds de la CNSA, en particulier ses réserves.

    Elles lui demandent de définir « une stratégie d’utilisation effective des réserves de la Caisse exclusivement en réponse aux besoins d’accompagnement à l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, conformément aux missions de la CNSA. »

    Elles réitèrent en outre « leur attente de sanctuarisation de ces réserves et d’élaboration d’une stratégie pluriannuelle d’utilisation de ces crédits. En outre, elles demandent une totale transparence et traçabilité de l’utilisation des aides allouées par la CNSA, notamment aux départements. »

    Pour lire la lettre ouverte, cliquez ici

    Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici

    0 commentaire Lien permanent Imprimer
  • Le « revenu de base » au Sénat : l’APF partie prenante du débat

    reveu d'existence, revenu de base, sénat, pauvreté, précaritéLe Sénat se penche actuellement sur la pertinence de la mise en place, en France, d’un revenu de base et de ses modalités éventuelles avec la création d’une mission commune d’information et l’organisation d’auditions les 14 et 15 septembre.

    L’occasion pour l’APF de souligner sa revendication pour la création d’un revenu d’existence. En effet, l’association défend depuis de nombreuses années le principe d’un revenu d’existence décent,  c'est-à-dire un revenu personnel égal au montant du smic brut, pour les personnes en situation de handicap et atteintes de maladie invalidante qui ne peuvent pas ou plus travailler.

    Une revendication qui a notamment fait l’objet d’un pacte interassociatif en 2008 avec le mouvement « Ni pauvre, ni soumis », et que l’APF ne cesse de rappeler.

    Ainsi, l’APF a renouvelé sa demande récemment en participant aux travaux de la mission Sirugue sur les minima sociaux ou encore lors de la Conférence nationale du handicap.

    Par ailleurs, dans le cadre de la campagne électorale, l’APF appelle les citoyennes et citoyens à se prononcer sur des propositions pour faire face à l’augmentation du nombre de personnes en situation de précarité sur sa plateforme participative #2017Agirensemble.

    4 commentaires Lien permanent Imprimer
  • FIPHFP / Ponction de 30 millions d’euros : une nouvelle main basse du gouvernement sur l’emploi public des personnes handicapées !

    Pour la 3e année consécutive, le gouvernement a autorisé les universités à ne pas verser l’intégralité de leur contribution au Fonds d’Insertion pour l’emploi des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP), à hauteur de 30 millions d’euros !

    L’Association des paralysés de France (APF) dénonce ce nouveau coup porté à l’emploi des personnes en situation de handicap par le gouvernement, alors que plus de 500.000 personnes en situation de handicap sont en recherche d’emploi ! Et ce alors que les universités, qui emploient seulement 1,6% de travailleurs en situation de handicap – au lieu des 6% légalement requis – sont loin d’être exemplaires.

    Si une meilleure sécurisation des campus universitaires est indispensable celle-ci ne doit pas être réalisée aux dépens des droits des personnes en situation de handicap.

    Le handicap doit cesser d’être la variable d’ajustement systématique et opportuniste des politiques publiques !

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

    1 commentaire Lien permanent Imprimer