17/04/2014

Economies de 50 milliards d'euros : Un plan qui aggrave la précarité des personnes en situation de handicap !

L’Association des paralysés de France (APF) déplore les annonces faites hier par le Premier ministre dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros, qui impactent les ressources, déjà faibles, des personnes en situation de handicap !

Si l’AAH (allocation adulte handicapé) n’est pas gelée, elle n’en reste pas moins largement sous le seuil de pauvreté ! Et une augmentation du niveau de l’inflation ne constitue en aucun cas une amélioration du pouvoir d’achat des personnes en situation de handicap !

Quant aux pensions d’invalidité, elles sont purement et simplement gelées jusqu’en octobre 2015, soit une perte sèche de pouvoir d’achat pour les nombreuses personnes en situation de handicap qui en bénéficient !

L’APF demande au Premier ministre que les pensions d’invalidité et les retraites les plus faibles ne soient pas gelées et qu’une réponse concrète et durable à la précarité des personnes en situation de handicap soit apportée dans le cadre de la mission de François Chérèque sur la pauvreté.

L’association rappelle qu’elle demande la création d’un revenu égal au montant du SMIC brut et soumis à cotisations pour toutes les personnes ne pouvant pas ou plus travailler.

Lire le communiqué de presse

14:29 Publié dans F-Ressources | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plan d'économies, aah, pension d'invalidité | |  Facebook | | | |

03/04/2014

Pauvreté et handicap : le Comité d’Entente déplore les limites de la mission Chérèque

Dans un courrier adressé au Premier ministre –avant le remaniement-, le Comité d’Entente déplore la limite des ambitions portées par la mission confiée à Monsieur François Chérèque et à Madame Christine Abrossimov. En effet, les délais impartis à la réalisation de la mission et la délimitation d’un périmètre réduit aux difficultés d’accès aux droits existants ne permettent pas d’atteindre l’objectif fixé initialement par le CIH qui tendait à « évaluer » la pauvreté des personnes handicapées.

Le Comité d’Entente demande que l’ensemble des questions puisse être abordé, y compris l’examen des niveaux et périmètres des aides et contraintes existantes.

10:59 Publié dans F-Ressources | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pauvreté, aah, ressources, chérèque | |  Facebook | | | |

26/11/2013

Revalorisation du minimum vieillesse et de l'ACS : Précarité des personnes âgées et des personnes en situation de handicap : deux poids, deux mesures !

Alors que Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé, vient d’annoncer la revalorisation du minimum vieillesse et de l’ACS, l’Association des paralysés de France (APF) déplore que ces mesures de revalorisation ne concernent que les personnes âgées précaires et non pas les personnes en situation de handicap précaires.

Pourquoi l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) ne bénéficie-t-elle pas de la même revalorisation que l’ASPA ? Ces deux prestations, d’un montant équivalent, sont habituellement revalorisées au même niveau ! Aujourd’hui, le gouvernement en est donc à faire des choix parmi « les pauvres » !

L’APF, révoltée par cette différence de traitement, demande au gouvernement que l’AAH soit revalorisée dans les mêmes conditions que l’ASPA, soit à hauteur de 2,6% au lieu de 1,3% prévu par le projet de loi de finances 2014, ce qui constituerait un minima, dans l’attente d’un véritable revenu d’existence.

L’association demande également au gouvernement de permettre aux personnes bénéficiaires de l’AAH de pouvoir se soigner en ayant recours à la CMU-C et non pas via l’ACS qui, même avec une augmentation de 50€ par an, ne permet pas aux personnes de souscrire à une complémentaire santé.

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

16:46 Publié dans F-Ressources | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : ressources, aah, précarité, cmu-c, minimum vieillesse | |  Facebook | | | |

15/10/2013

Projet de loi de finances 2014 et handicap : la douche froide !

Alors que l’examen du projet de loi de finances (PLF) pour 2014 débute aujourd’hui à l’Assemblée nationale, l’Association des paralysés de France (APF) est particulièrement préoccupée par différentes mesures concernant l’emploi, les ressources des personnes en situation de handicap et la compensation des surcoûts liés au handicap. En effet, ces orientations sont contraires à l’élan initié par le Comité interministériel du handicap (CIH) du 25 septembre dernier.
Le gouvernement annonçait lors du CIH vouloir relever « Le défi de l’égalité ». L’APF lui lance le défi des actes !

Emploi : les entreprises adaptées (EA) sacrifiées sur l’autel de la rigueur budgétaire ?
→ L’APF appelle le gouvernement à être cohérent entre ses paroles et ses actes et demande un réexamen de cette situation afin d’apporter une réponse efficace et durable pour un retour à l’emploi des personnes en situation de handicap.

Ressources : un quinquennat sous le signe de la pauvreté des personnes en situation de handicap ?
→ L’APF attend donc beaucoup de la mission confiée à François Chérèque sur l’étude des phénomènes de précarité des personnes handicapées dans le cadre du suivi du plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale.
Toutefois, dès aujourd’hui, un signe fort est nécessaire.

Compensation du handicap : des surcoûts se rajoutant à la précarité des personnes ?
→ L’APF demande donc la réintégration de la cote part de l’Etat dans le budget des fonds afin de permettre la continuité de fonctionnement de ces fonds.

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

29/08/2013

Augmentation de l'AAH de 1,75% : la précarité demeure

L’Association des paralysés de France (APF) tient à exprimer sa vive déception suite à l’annonce de Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée en charge des personnes handicapées, de revaloriser l’allocation adulte handicapé (AAH) de 1,75% au 1er septembre 2013 . Cette légère augmentation porte le montant de l’AAH à 790,18€ par mois, toujours largement sous le seuil de pauvreté !
Après une augmentation de 25% durant le précédent quinquennat, cette très légère et unique progression pour 2013 ne constitue pas une augmentation concrète du pouvoir d’achat des personnes en situation de handicap ou malades ne pouvant pas ou plus travailler. En effet, l’inflation de 1,1%  et les nombreux autres frais supplémentaires – forfait hospitalier, franchises médicales, fiscalisation des indemnités accident du travail, déremboursement de certains médicaments, hausse du coût des mutuelles – sont largement absorbés par cette hausse de 1,75%.
Par ailleurs, l’APF regrette que le sujet des ressources des personnes en situation de handicap (AAH mais aussi pensions d’invalidité et rentes versées à des personnes en situation de handicap), après avoir été passé sous silence lors de la Conférence nationale de lutte contre la pauvreté en décembre 2012, ne soit ni dans l’agenda du président de la République et du gouvernement, ni inscrit au programme du Comité interministériel du handicap à venir.
Ainsi, l’APF demande avec force au gouvernement de prendre en compte cette question dans le cadre de la loi de finances 2014 afin d’apporter une réponse durable aux personnes en situation de handicap ou malades vivant sous le seuil de pauvreté !

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

16:24 Publié dans F-Ressources | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : aah | |  Facebook | | | |

04/02/2013

Plan anti-pauvreté : le Comité d'Entente interpelle le Premier ministre au sujet de l'AAH

Alors que Jean-Marc Ayrault a présenté en début de semaine son plan quinquennal de lutte contre la pauvreté, le Comité d'Entente tient à faire part au Premier ministre de ses inquiétudes concernant la revalorisation de l'allocation aux adultes handicapés (AAH). En effet, la dernière revalorisation de cette allocation date de septembre dernier et les annonces quant à une revalorisation annuelle pour 2013 et le reste du quinquennat restent floues. Le Comité d'Entente rappelle par ailleurs que l'augmentation de 25% de l'AAH obtenues durant les 5 dernières années a été largement contrebalancée par l'introduction de frais supplémentaires et que les personnes bénéficiaires de l'AAH vivent toujours largement sous le seuil de pauvreté.

Pour lire le courrier envoyé au Premier ministre, cliquez ici.

10:37 Publié dans F-Ressources | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : aah, pauvreté, comite entente | |  Facebook | | | |